11 janvier 2013

Luxuriance de l'existence...

Pas d'inquiétude, je vais plutôt bien même si je suis incrédule...

Je suis là, à peu près :

La chevelure

Ô toison, moutonnant jusque sur l'encolure !
Ô boucles ! Ô parfum chargé de nonchaloir !
Extase ! Pour peupler ce soir l'alcôve obscure
Des souvenirs dormant dans cette chevelure,
Je la veux agiter dans l'air comme un mouchoir !

La langoureuse Asie et la brûlante Afrique,
Tout un monde lointain, absent, presque défunt,
Vit dans tes profondeurs, forêt aromatique !
Comme d'autres esprits voguent sur la musique,
Le mien, ô mon amour ! nage sur ton parfum.

J'irai là-bas où l'arbre et l'homme, pleins de sève,
Se pâment longuement sous l'ardeur des climats ;
Fortes tresses, soyez la houle qui m'enlève !
Tu contiens, mer d'ébène, un éblouissant rêve
De voiles, de rameurs, de flammes et de mâts :

Un port retentissant où mon âme peut boire
A grands flots le parfum, le son et la couleur ;
Où les vaisseaux, glissant dans l'or et dans la moire,
Ouvrent leurs vastes bras pour embrasser la gloire
D'un ciel pur où frémit l'éternelle chaleur.

Je plongerai ma tête amoureuse d'ivresse
Dans ce noir océan où l'autre est enfermé ;
Et mon esprit subtil que le roulis caresse
Saura vous retrouver, ô féconde paresse,
Infinis bercements du loisir embaumé !

Cheveux bleus, pavillon de ténèbres tendues,
Vous me rendez l'azur du ciel immense et rond ;
Sur les bords duvetés de vos mèches tordues
Je m'enivre ardemment des senteurs confondues
De l'huile de coco, du musc et du goudron.

Longtemps ! toujours ! ma main dans ta crinière lourde
Sèmera le rubis, la perle et le saphir,
Afin qu'à mon désir tu ne sois jamais sourde !
N'es-tu pas l'oasis où je rêve, et la gourde
Où je hume à longs traits le vin du souvenir ?

Charles Baudelaire

Posté par virgibri à 15:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


07 janvier 2013

These moments...

La vie est étrange : en cinq jours, j'ai pris énormément de recul par rapport à la situation, et surtout pris conscience du joug mental dans lequel je m'étais enfermée.

Je me suis rendu compte que je pouvais plaire telle que je suis, sans condition, et cela m'a grandement perturbée. C'est très agréable, aussi.

A suivre...

 

Jeudi 23 (10)_1

Posté par virgibri à 14:49 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,

19 juin 2012

Queen of stickers

Surveiller le bac me parait bien plus épuisant que de faire cours : on tourne, on vire, on guette, on colle des étiquettes, on agrafe parfois, mais aussi on lutte pour ne pas s'endormir en lisant (je vois à la tête de certains candidats perplexes qu'ils ne comprennent guère qu'on cherche encore à lire alors que les cours sont finis), on s'agace contre certains collègues qui ne se gênent pas pour prendre des pauses d'une heure trente, qui n'arrivent jamais, ou en retard : surveiller, c'est donc porter une loupe sur ce qui est déjà un microcosme, et l'on s'en passerait bien parfois.

Après deux jours complets à ce rythme (levée plus tôt car je fais partie de ces profs qui arrivent effectivement 25mn avant le début de l'épreuve de 8h tapantes), j'ai la tête un peu farcie. Je me sens fatiguée d'être restée statique. A l'idée aussi de faire passer 58 candidats à l'oral la semaine prochaine, je me noue un peu : j'ai l'impression que je vais imploser. Je ne parle même pas des soixante copies à venir (en série techno, donc loin du niveau d'écriture que j'ai connu ces deux dernières années au bac, dans des établissements assez huppés).

Mad-Men

A part ça, j'ai regardé la saison 1 de Mad men : je m'attendais à quelque chose de plus enlevé, voire de drôle, mais il y a une lourdeur étonnante dans cette série. Ce monde masculin dominant fait enrager, et la tourmente de ces hommes n'excuse pas grand-chose. Je ne sais pas si j'aurai envie de voir la suite. J'hésite aussi, car la mise en scène n'est pas fulgurante.
En revanche, j'ai eu la mauvaise idée de commencer la saison 3 de Damages, et comme je la trouve presque à la hauteur de la première, j'ai un problème : je dois délayer au maximum pour faire durer, tout en me précipitant pour voir la suite de chaque épisode. C'est infernal. (Et je reconnais que je trouve Glenn Close totalement séduisante)

Glenn-Close

Côté musical, j'écoute Camille et Claire Denamur actuellement. J'ai des envies de Nina Simone, je crois.

Et puis je continue à démarcher les banques pour mon crédit. Je pense me décider avant la fin de la semaine. Quel plaisir j'ai pris à envoyer mon préavis pour ma location...

 

Posté par virgibri à 19:43 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

22 février 2012

Dans mon post, des algues et un poireau

J'ai décidé de prendre soin de moi et de me sentir belle. Enfin, le plus possible. Je vais reprendre tranquillement le régime, me maquiller un peu plus, me mettre des crèmes, des onguents (j'adore ce mot), redessiner mes sourcils, m'habiller plus féminine, me faire enlever un petit "poireau" disgrâcieux sur le nez (dès que j'en aurai le courage). Parce que j'ai rendez-vous chez le coiffeur vendredi. Si vraiment ça ne va pas, je laisserai repousser ma tignasse de lion.

Aujourd'hui, j'avais cours à la Fac sur Sarah Kane. Cet auteur est plus intéressant qu'il n'y parait au premier abord. Mais la prof de la formation blablate beaucoup pour pas grand-chose et parle trop souvent de ses petits bobos (mon rhume, ma sciatique, ma laryngite, ma fatigue...) au lieu d'attaquer le sujet dans le vif.
J'ai fini Botho Strauss et vais relire Corneille. Mais je bloque sur la grammaire, qui m'endort systématiquement, hélas. Tiens, dans un mois tout pile, je saurai si je suis admissible ou pas.

Demain, je vais à une expo le matin, puis à une projection de film en soirée. Chut, je ne dis pas où : ça fera l'objet d'une entrée plus tard.

Vendredi, soirée couscous chez Asa, avec projection des photos de Marrakech. Je ferai mon petit effet avec les cheveux courts, je pense... Samedi, cinéma avec Tinette : j'ai très envie d'aller voir "Albert Nobbs" avec Glenn Close (très très à mon goût, cette dame, je le reconnais).

 J'ai acheté des DVD en promo à la Keufna hier :

IMG_1359

Et j'ai reçu aujourd'hui un film "de filles" : I can't think straight.

Il manque juste Flûtine pour être vraiment comblée par ces vacances en mode ralenti et remise à neuf.

IMG_1364

Posté par virgibri à 18:57 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

21 février 2012

Eternelles questions

coiffeur ciseau

Je ne sais quelle mouche m'a piquée mais j'ai fait un mail dimanche à une collègue du lycée, qui assume pleinement son homosexualité sans la revendiquer pour autant. En gros, son look parle pour elle. Je la voyais typiquement dans le Marais, et après quelques discussions, j'ai vu que je ne m'étais aucunement trompée. Nul besoin de gaydar pour son cas.

Donc, elle a entre autres les cheveux décolorés et hyper courts, très stylisés.

Comme elle est sympa, je lui ai écrit pour lui poser une question totalement futile : quelle est l'adresse de son coiffeur ? J'ai enrubanné tout ça, pour être le moins ridicule possible. Du coup, nous avons échangé quelques messages dans la journée, et ses propos m'ont amusée. Evidemment, elle a bien vite compris que, si nous n'avions pas le look en commun, nous partagions d'autres préférences.

Je lui ai parlé de mon envie de me couper les cheveux courts, et de toutes les interrogations que cela entrainait chez moi : ne pas avoir envie d'entrer dans un stéréotype, ne pas alimenter les discours du tout-venant sur le fait qu'une homo a forcément les cheveux courts, ne pas placer la féminité dans la chevelure, etc.

Elle m'a répondu que les jeunes filles branchées du Marais avaient l'air de se poser bien moins de questions que nous. Ce qui est plutôt vrai.

Ceci étant, j'ai une bonne adresse de salon de coiffure -non loin du Marais, of course- et j'hésite. Je ne voudrais pas non plus déplaire à Flûtine. D'un autre côté, si je me sentais mieux dans mon corps, mon visage, ne serait-ce pas bénéfique ? Et je me dis que si je songe enfin à vraiment changer de tête, c'est que j'ai dû enfin prendre un peu conscience de ma perte de poids. Il était temps.

Je me donne jusqu'à jeudi pour réfléchir. Si je ne me donne pas de butoir, je vais tergiverser pendant des semaines. En attendant, Paris m'appelle un peu pour marcher.

Posté par virgibri à 13:11 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,


15 juillet 2011

"Les promesses d'un visage" (Baudelaire)

Irma_Brunner_Manet

J'ai vu l'exposition Manet à Orsay aujourd'hui. Outre les toiles les plus célèbres, qui ont été simplement déplacées des autres salles du musée, mais qui me donnent toujours le sourire (en particulier "Le balcon" sur lequel j'avais travaillé il y a quelques années), j'ai (re)découvert certaines autres peintures, venues surtout des Etats-Unis.

J'ignorais aussi que Manet avait eu une période "religieuse", qui n'a pas duré longtemps (cf. "Le Christ mort et les anges").

manet-edouard-jeune-femme-blonde-aux-yeux-bleus

Mais surtout, surtout, je suis tombée amoureuse de deux pastels, installés côte-à-côte : le "Portrait d'Irma Brunner" (le plus connu) et "Jeune femme blonde aux yeux bleus". Je les ai  achetés en carte postale pour les regarder encore, même si leurs couleurs d'origine sont atténuées sur la reproduction. Elles sont superbes. Je me disais qu'avec leurs défauts, toutes les femmes peintes par Manet étaient vraiment belles. Sans compter Berthe Morisot, que j'aurais pu, je crois, aimer. Elle est fascinante (et l'une de ses toiles, "Eté", l'est tout autant).

Dans cette même salle, il y avait aussi "Liseuse" et "Chez la modiste", qui m'ont touchée. Ou encore "L'amazone". Que des portraits de femme, je sais...

J'ai aussi été surprise, en regardant différents dessins préparatoires à "Olympia" (et spécialement une sanguine), de constater que je rentrais terriblement dans l'esthétique de l'époque. Pour la première fois, suite à mon régime, je me suis dit que ce type de corps pouvait être beau, vraiment. Désirable.

Et puis les dessins à la plume de Baudelaire m'émeuvent toujours autant.

J'ai aussi découvert, après l'expo, de récentes acquisitions du musée : cinq toiles de Bouguereau. C'est surprenant et très beau.

Tout cela en écoutant du Benjamin Biolay, par choix : casque sur les oreilles, souriant souvent. Je serai pleine de ces images, en marchant.

Posté par virgibri à 17:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

29 mars 2011

Bellegausser : (pour une femme) se sentir à l'aise, sûre de soi, féminine.

Voilà, j'ai fait mes achats pour les oraux. Au début, j'ai désespéré chez Gap, Etam, Promod, C&A et consorts : impossible de trouver un pantalon correct et de rentrer dans des tailles décentes. C'est à croire qu'il y a un concours des coupes les plus bizarres entre magasins.

IMG_0532
Pour rire, je suis entrée chez Zara. Sachant que dans leurs pantalons, j'aurais aussi de quoi me faire un short tant ils sont longs, et que la mode de cet été dans cette enseigne est affreusement colorée (vert émeraude années 90, orange sale, etc), je pensais ressortir aussi vite que j'étais entrée. Mais comme je suis d'une nature opiniâtre, j'ai farfouillé. Et j'ai trouvé un tailleur pantalon marron crème, avec revers.

IMG_0540

J'ai complété avec un pantalon noir sympa à -50% chez Etam, et achevé mon petit tour chez Sephora.

IMG_0541

Entre temps, j'ai relevé mes mails sur mon iphone (la technologie m'impressionne) et découvert qu'une colle sur Britannicus s'était libérée pour... demain. J'ai sauté dessus pour m'entrainer. Je me sens à la fois à moitié folle, et pleine de bravoure d'avoir répondu au mail de ma prof. Je passerai donc demain un second oral d'entrainement. Heureusement, j'avais réfléchi au texte ce week-end, et j'ai fait un bilan avec Tinette ce matin au téléphone à ce sujet. Parce que bon, ma folie a ses limites, quand même.

 Et vendredi, étape coiffeur. Il ne faut surtout pas que j'oublie de m'occuper de moi.

Non mais.

Posté par virgibri à 18:29 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

09 septembre 2010

Volupté

Gervex_rolla

Henri Gervex, "Rolla"

Bonnard_femme_assoupie_sur_un_lit

Bonnard, "Femme assoupie sur un lit"


Si j'avais su peindre les femmes, je pense que j'aurais aimé peindre ces deux toiles, que je trouve bouleversantes de sensualité. Je voulais mettre ces reproductions en ligne depuis le début de la semaine, mais mon passage au commissariat m'a comme qui dirait occupée, ainsi que la rentrée sur les chapeaux de roues, avec des textes du XVIème siècle... Dont le blason du beau tétin, de Clément Marot.
Tout se recoupe, n'est-il pas ?

Posté par virgibri à 18:28 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

04 septembre 2010

J'ai oublié de vous dire...

Comme j'ai fort bien travaillé aujourd'hui sur mes cours (poésie, ECJS, argumentation), je me donne le droit d'écrire une petite note ici.
Au retour de nos vacances, nous avons fait une halte -choisie- à Nohant. Oui, c'est bien là que vivait George Sand. Je n'avais jamais eu l'occasion d'y aller, malgré une envie certaine.
On sent le musée rodé au tourisme, mais globalement, la visite a été agréable. La guide que nous avons eue était passionnée par son sujet, quoique modeste, ce qui rendait le tout plutôt vivant (j'ai toujours une crainte avec les guides, forte de mauvaises expériences).

Ce qui était très amusant, c'est que le côté sulfureux de la vie de Sand était totalement occulté : la passion avec Musset, les amours homosexuelles, le côté hors-normes, quoi, et les relations avec son fils étaient complètement idéalisées. On nous la présentait en grand-mère idéale, femme du monde, écrivain de talent, politicienne, tout ça, tout ça. La maison est belle, et l'on comprend pourquoi tous les amis de Sand y passaient du temps.

DSCF4032

Dans le jardin, on peut voir le cimetière et la tombe de Sand, des siens, ce qui est émouvant. Elle est morte dans une chambre réaménagée, car elle voulait voir les deux cèdres du Liban qu'elle avait plantés à la naissance de ses enfants (cf. photo ci-dessus).

DSCF4030

Je ne pense pas me précipiter sur les oeuvres de Sand dès que j'en aurai la possibilité, pourtant je garde un bon souvenir de sa correspondance (presque 30 volumes, un ensemble faramineux) que j'avais arpentée pendant mes recherches en maîtrise. Je préfère grandement la femme à l'écrivain, je crois.

C'était bon de prolonger encore un peu les vacances avec ce détour.

DSCF4031

Posté par virgibri à 18:08 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

22 janvier 2010

She's got the look

Je vais vers elle
Au milieu de la foule
Anonyme et éteinte
Je souris aux autres
Mais surtout à elle
Et à moi-même
Nos yeux se croisent
Nos mains se causent
A distance
Les rires sont là
Les silences
Doux
En disent long
Je m'épanouis
A l'ombre de
Ses paupières

Posté par virgibri à 14:27 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,