27 août 2011

Etirons les vacances

Pendant les vacances, je n'ai pu résister à l'envie de prendre en photo quelques affiches à l'orthographe défaillante...

IMG_1053

IMG_1054

Mais aussi aux bons accords surprenants :

IMG_1055

Comme toi, on peut être vraiment surpris, même par Quick.

Posté par virgibri à 18:49 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


12 décembre 2010

C'est la faute à Noël !

Il y a bien longtemps aussi que je ne vous ai fait partager les fautes d'orthographe rencontrées sur mon chemin, et comme je suis enfin parvenue (ou plutôt j'ai pris le temps de) à basculer les photos prises avec mon Iphone sur mon ordi, en voici deux spécial Noyel !

IMG_0064

IMG_0065

J'attends mes petites camarades pour un G4, alors je vous laisse pour ce soir !

Posté par virgibri à 19:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

25 septembre 2010

Les bonnes à faire

Comme il y a bien longtemps que je n'ai parlé d'orthographe, voici mes dernières trouvailles parisiennes...

200920102326

260820102281

260820102280

Et pendant ce temps, je travaille la didactique à la fac, si tout va bien...

Posté par virgibri à 10:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

21 décembre 2009

Tranche de pubs

Cela fait un bail que je n'ai pas mis mes découvertes orthographiques en ligne... En voici quelques unes.

161220091928
Futur magasin Mariage frères au Louvre

081120091825
Chez Boulanger

141220091927
Chez Micromania, pub pour la Wii

201220091938

Boutique Sympa

Posté par virgibri à 10:51 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

03 septembre 2009

Y'a bon

Allez, ça faisait un bail, et puis après ma journée non stop sur l'ordi pour préparer les cours, je n'ai pas la courage de faire mieux pour l'instant...

220820091506

Le ministère de la santé et/ou la SNCF ont un problème avec l'orthographe. Trois fautes grossières dans ce type de message à caractère médical et national, cela me dérange.

290820091548

Et ça, c'est le Starbuck estival...

Posté par virgibri à 19:35 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,


12 juillet 2009

On solde la langue, aussi

180620091282

230620091339

2009_02_16_16022009798

Posté par virgibri à 23:08 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,

29 juin 2009

Mondes parallèles

En ma fin d'année libératrice, j'en ai entendu de belles... Et de la part des élèves, et de la part de quelques collègues.

Pour mes 6èmes, puisque nous avons fini sur l'héritage biblique, cela a donné lieu à de multiples questions en cours. Le jour où nous avons traité dans les grande lignes l'épisode de l'arche de Noé, cela a été rocambolesque... Extraits :

* Mais Madame, les animaux, ils sont dans un monde parallèle ?

* Quand les chiens se marient, ils mettent une bague ?

* Le frère de Noé, il a emmené les animaux avec une flûte !

Du coup, ils ont dérivé sur les pouvoirs magiques... Et là, j'ai pris conscience du fossé qui les séparait de la réalité :

* Harry Potter, ça existe aux Etats-Unis !

* Ouais ! Et les arbres qui bougent et qui parlent, y'en a ! Ils ont repris ça de l'Afrique !

* Superman, il existe aussi aux Etats-Unis : ils l'ont montré aux infos !

Quand j'ai dit, sourire aux lèvres, que tous les matins je garais mon vaisseau spatial sur le parking et que je rangeais ma cape dans l'armoire avant de faire cours, deux ou trois m'ont crue...

supertomate

Et puis, les deux dernières heures, nous avons fait le jeu du baccalauréat. J'avais changé des catégories pour compliquer les choses, mais certains n'ont besoin que de catégories simples. Pour la lettre L, par exemple, deux élèves en équipe se disputaient :

_ Lafghanistan !

_ Mais non, ça commence pas par un L !

_ Mais si ! Lafghanistan.

_ C'est un A ! T'es bête ou quoi ? L'Afghanistan !

J'essaye de les aider un peu en précisant au Pierrot lunaire que "la France" par exemple, c'est par un F  que ça commence et que l'on ne compte pas l'article.

_ La France, Pierrot...

_ Ben, c'est par un L aussi, me lance-t-il tout content.

Enfin, côté prof, une collègue de sport un peu grande gueule mais plutôt gentille, qui utilise des "c'est le frère à ... bidule" (faute grossière et courante que j'ai toujours du mal à entendre) et "c'est une panel intéressante"...

Pour finir, une autre collègue d'anglais qui s'adresse à moi sans connaître mon nom ni mon prénom, et attend que je lève la tête pour me lancer un : "Et heu... tu viendrais au repas de fin d'année s'il a lieu lundi soir ?" J'ai répondu d'un laconique et péremptoire "Non", évidemment.

Quand je pense qu'en premier contact avec une coordo de LycéeDésiré, j'ai eu droit à mon prénom, au tutoiement, 45 mn de causerie, une requête pour que je vienne au conseil d'enseignement et une invitation sincère pour que je reste à la fête du lycée après, ça change...

Posté par virgibri à 09:34 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , ,

12 juin 2009

Obture-la donc !

En me baladant dans le Bihètechvi pour la fête des mères, au rayon photo, j'ai découvert une expo organisée par Canon. Tous les boîtiers de légende étaient là, de l'argentique des années 50 au numérique actuel.
Ma découverte a été un peu gâchée (le terme est fort ?) par deux fautes d'orthographe sur les affichettes exposées...
Rabat-joie, je l'ai signalé à un responsable du rayon, en m'excusant. Aussitôt après, dans les escalators, je me suis dit que j'avais été bien bête (de m'excuser, et non de signaler des fautes d'orthographe sur une expo itinérante).
C'est moi ou tout se perd, ma pauv' dame, mon bon monsieur ? Quand je lis des fautes grossières sur les sites du Monde ou de Libé, je me le dis...

020620091200

020620091201

Et puis d'abord, je suis équipée Nikon, moua !

Posté par virgibri à 19:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

06 mai 2009

News pepper

poivre_sichuan

Au quotidien, je suis plutôt facile à vivre : je m'adapte aisément à diverses situations, je suis généralement d'humeur égale (bon, faut pas trop m'en demander avant le petit-déjeuner, mais voilà tout), j'ai certes mes habitudes, mais on ne me connaît pas pour ma mauvaise humeur ou mon mauvais caractère. Sauf sur un ou deux points précis...

Ayant fort peu confiance en moi, je me tire une balle dans le pied dans de nombreux domaines : l'aspect physique, mes capacités intellectuelles, ma possibilité de réussir, de gagner, mes écrits... En amitié et en amour, aussi, j'ai du mal à comprendre ce que l'on me trouve, et j'en passe et des meilleures.

Et pourtant, de façon fortement contradictoire, je me sens plutôt sûre de moi niveau orthographe. C'est le minimum syndical quand on est prof de lettres, me direz-vous, mais non : les pires fautes, je les ai vues chez des camarades de prépa ou des collègues, et non chez les élèves (qui sont en train d'apprendre et qui sont fort "étourdis"). Ceci étant établi, je peux enfin dire que je suis extrêmement susceptible dès que l'on me fait remarquer une erreur dans mes productions. J'en fais assez peu et me targue de pouvoir les compter sur les doigts d'une main sur ce blog, par exemple. Mais dès que l'on me met le nez dans mes erreurs, c'est terrible. Je suis vexée comme un pou. Parce que dans ma petite tête d'oiseau, je me dis que je suis prise en faute (je SUIS la faute), que l'on me met face à mon incompétence ou ma bêtise, et que même dans le domaine orthographique, je n'assure pas...Et je deviens vite irascible... Je peux aisément faire revenir mes vilains démons contre lesquels j'ai lutté pendant bon nombre d'années, et être désagréable, voire glaciale...

Je ne m'en vante pas et je suis gênée après, mais c'est généralement trop tard.

Hier soir, j'ai découvert par hasard que l'un de mes anciens lecteurs et commentateurs avait quitté le navire suite à une réponse un peu vive de ma part sur la conjugaison que j'avais employée... Et je me suis sentie bien bête.

Pendant des années, j'ai entendu que j'étais glaciale, froide, trop franche, trop directe, pas diplomate, trop "charismatique"... J'ai su aussi très vite que ne rien dire ne me sauvait pas : mes yeux, mon visage disaient tout à ma place, apparemment. Alors j'ai pris sur moi pour devenir moins inaccessible, moins cassante. Mes progrès furent lents, mais il me semblait pourtant être parvenue à un bon compromis. Sauf que parfois, le naturel ressurgit au galop... Ce qui a été le cas par exemple avec ce lecteur. Le pire, c'est que je ne me rends même pas compte de ce côté rebutant sur le moment... Le pire du pire, c'est que j'ai l'impression de prendre sur moi et d'atténuer mes propos...

ortho_pingouins

Je ne vous dis pas dans le monde du travail, avant d'être prof, comment c'était... Etrangement, avec les élèves, c'est tout autre chose. Mais j'accepte mal aussi les reproches de collègues ou de mes supérieurs quant à ma pédagogie. Ces remarques-là sont rares car sans doute moins évidentes à faire. Dans ces cas-là, je ne trouve pas que c'est moi que l'on remet en cause, mais mon travail : l'énergie dépensée,le temps passé à préparer des activités efficaces et intéressantes, les choix d'oeuvres à lire, etc. J'ai rarement eu d'anicroches avec des collègues. Malheureusement, à chaque fois, j'ai été cinglante...

C'est aussi une qualité que de savoir et pouvoir dire les choses, aussi. Une aisance qui n'est pas donnée à tout le monde. Pourtant hier soir, je l'ai vécue comme le revers de la médaille...

Posté par virgibri à 13:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

24 mars 2009

Ulysse, reviens !

ulysse_31_1

Comme je me sens un brin désabusée et que j'ai perdu pas mal de mes illusions (tant sur le plan scolaire qu'ailleurs...), je me dis que sourire des perles de mes élèves est toujours mieux que d'en pleurer...

6ème, les contes et légendes de la mythologie

* Il est bouvier. cela consiste à garder les vaches et les beaux.
* Ulysse se fait passer pour un médiant.
* les prétendants sont ce qui voulait épousé la femme d'Ulysse et le tronne d'Ulysse
* ils ont une peur verte (trouvé environ quatre fois)
* il adopte l'attitude ennervée
* elles sont pandut avec un cable de navirent
* les dansseuces
* il à préférée dansez

6ème, grammaire, l'impératif

* il séret à donner un sanse à la phrase
* fraimirres (= frémir)
* tressaillir : c'est le verbe traillir
* assaillir : veut dire asseleï vous (= asseyez-vous...)
* t'est toi on ta pas parler !
* fais t'est devoir ! / fait-es devoir !
* assaillez-vous !
* ne s'oions pas découragés (ben ça va être dur...)

Posté par virgibri à 17:26 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,