J'ai rarement aussi dépassée par le flot de travail que ces derniers temps. Outre la reprise catastrophique sur des oraux de bac blanc (un vrai fiasco sur le plan administratif et logistique + un collègue remplaçant en apparent abandon de poste), j'ai une soixantaine de copies de terminales L et de première techno à corriger. A cela, ajoutez des conseils de classe à partir de cette semaine (donc des bulletins à remplir), et saupoudrez de cours d'agreg à la fac (sans avoir le temps de bosser pour un éventuel oral) : vous obtiendrez une Virgibri au bord de la rupture.

D'ailleurs, mon lundi sera sous le signe des copies, tout en sachant que la tâche est sans fin...

bouée