Petit coup de calgon ce soir, sans doute le mal du pays, malgré tout... Je pensais trouver pléthore de commentaires suite à mes deux entrées, mais cela s'est réduit à une peau de chagrin. Tout le monde est en vacances, of course.
Donc l'entrée de ce soir sera plus légère.

Je suis allée au Met ce matin. Le musée est dans les beaux quartiers de l'Upper East Side (les immeubles avec des gardiens en costume, tout ça), pas tout près du métro de la 86th. Enfin, je dis ça sans doute parce que mes jambes tirent un peu. Le musée en lui-même est assez beau. Pour l'entrée, on donne ce que l'on veut, et en échange, on arbore une sorte de pin's à la couleur du jour (vert today) pour prouver que l'on a payé. On recommande à l'entrée 20$, mais je ne pouvais pas, honnêtement.
Je ne peux pas dire que j'aie "fait" le Met car, tout comme le Louvre, il faudrait plus d'un an pour le parcourir... Je me suis concentrée sur les peintures européennes, de la Renaissance au XXème siècle. Et c'est déjà pas mal : environ trois heures sont nécessaires au minimum pour les voir.

Cette fois-ci, j'avais prévu le coup et j'étais partie sans sac à dos -et donc sans mon boîtier Nikon. Je n'avais "que" le numérique de poche Fuji. Vous verrez dans l'album que la qualité s'en ressent pas mal pour prendre des toiles en photo.
J'ai redécouvert Courbet, et Vuillard m'intéresse décidément beaucoup. Renoir, quand j'avais environ douze ans, me plaisait. Aujourd'hui, je le regarde sans déplaisir mais il ne correspond plus à ce que j'attends sans doute.  Cependant, sur une toile de bord de mer, j'avais l'impression d'entendre le roulis de l'eau et les mouettes qui chantent...

Met_mardi_21__23_

J'ai revu la merveilleuse et incroyable odalisque grise d'Ingres, qui m'avait fascinée à l'expo Picasso du Grand Palais (cf décembre 2008). Mais mon plus cadeau ce matin a été de retrouver pour la deuxième fois LA toile qui me fait vibrer, qui m'émeut à un point que je ne pouvais imaginer avant de la découvrir une première fois à Paris. Et je la recroise ici... En deux jours, j'ai failli pleurer deux fois...

Met_mardi_21__78_

J'en avais parlé antérieurement lors d'une expo Vollard que j'avais faite (cf. 14 septembre 2007). Et là, la photo est de moi.
Je crois que mon coup de blues a pour origine ces tournesols : j'étais nouée et émerveillée à la fois. Je ne peux pas vraiment m'expliquer ce tour de force qu'accomplit Van Gogh. Alors je vais créer un album pour le Met, et m'arrêter là, je crois...

Edit de 20h50 heure locale : le nouvel album est prêt, concernant le Met.